Ce qui rend Vouvray dynamique !

Les actualités

Ce qui rend Vouvray dynamique !

 
 

Actualités

À la une

Actu des producteurs
Foire aux vins
Foire aux vins d’août

les 13, 14, 15 et 16 août de 10h à 19h

Tourisme
Vignes Vins et Randos
Randonnée à Rochecorbon

Vignes Vins et randos, balade insolite

Actualité précédente Actualité suivante

Archives

 

Producteurs

Retrouvez ou découvrez-les !
Vouvray est dynamique

Actu des producteurs -08 avril 2015

La Confusion sexuelle

Les papillons ne savent plus ou battre de l'aile ...

                  

 

UNE VRAI MOBILISATION SUR L'APPELLATION VOUVRAY.

Plus de 900 hectares, soit 40 % du vignoble de l’AOC, vont être protégés des vers de la grappe par cette méthode qui a conquis 80 vignerons.

 

Les journées rallongent, la nature se réveille petit à petit, c’est le printemps qui pointe son nez … les tulipes de vignes sortent au bout des rangs de vignes, hum ça sent bon …. C’est l’heure de l’observation pour les vignerons qui sont à l’affut du moindre changement, c’est l’éclosion, on pourrait presque dire annuellement une re - naissance …

 

Le vigneron scrute les ceps. La vigne, caressée par les rayons de soleil, sort de son sommeil hivernal. Les cochylis aussi ! Ces papillons qui font des chenilles et blessent les grains de raisin.

 

Le principe de la confusion sexuelle c’est de perturber la phase de rapprochement des papillons mâles et femelles par émission de phéromones synthétiques en grande quantité. Ces phéromones reproduisent la substance naturelle émise par la femelle pour attirer le mâle. Dans l'atmosphère saturée en phéromone, les mâles sont incapables de localiser les femelles et les accouplements sont moins nombreux. Il en découle moins d'oeufs, moins de chenilles et par conséquent moins de dégâts sur les raisins. La technique de la confusion sexuelle présente de nombreux avantages : absence de toxicité pour l'utilisateur, respect de la faune auxiliaire et respect de l'environnement.

 

Techniquement, On installe dans la vigne les capsules contenant des phéromones, généralement sous forme de petits contenants (les diffuseurs) qu'on suspend aux fils le long des vignes.

 

Cette année, 80 producteurs se sont engagés dans cette démarche, plus de 900 hectares vont être confusés, contre 300 ha en 2013